brioche-de-noel-saint-quentin

À chaque rĂ©gion d’Europe et de France sa brioche de NoĂ«l. Dans le Saint-Quentinois, au moment de noĂ«l, les boulangers cuisent des brioches en forme d’os reprĂ©sentant un petit-jĂ©sus emmaillottĂ© : le cugnot Quat’pattes. DĂ©couvrez cette brioche de noĂ«l originale moins connue que celle venue d’Italie !

Le cugnot, une brioche de Saint-Quentin

À Saint-Quentin au nord du dĂ©partement de l’Aisne, on la dĂ©nomme cugnot. Mais en Belgique et dans le nord de la France elle peut prendre le nom de cougnou, cougnole, guĂ©nieu, cugnole ou coquille du nord. D’aprĂšs la SociĂ©tĂ© acadĂ©mique de Saint-Quentin, l’origine du mot vient du latin cumeus qui signifie coin. En effet, c’est une brioche cugneuse, avec 4 coins !

Cugnot 4 pattes de la boulangerie Dudebout Ă  Saint-Quentin

Cette brioche de noĂ«l remontant au Moyen-Âge Ă©tait donnĂ©e aux enfants entre la Saint-Nicolas et l’Ă©piphanie avec une orange. C’est une tradition gourmande au moment des fĂȘtes de fin d’annĂ©e de la consommer la veille, la nuit et le jour de NoĂ«l. La viennoiserie symbolise le petit JĂ©sus.

Nous avons toujours commencĂ© la journĂ©e de noĂ«l par une part de cette brioche aussi fondante que dĂ©licieuse. Et le soir du 24 dĂ©cembre, le dessert servi dans la famille Ă©tait une salade d’orange, mousse au chocolat accompagnĂ© de sa tranche de cugnot. La coutume est donc bien ancrĂ©e dans la rĂ©gion saint-quentinoise ! En Belgique, on y ajoute des raisins secs, des pĂ©pites de chocolat ou des grains de sucre et sa forme est diffĂ©rente : il n’y a pas 4 mais 2 bouts et ils sont ronds.

Recette de brioche de noël picarde

Notre cugnot vient de la boulangerie Dudebout, Ă  Saint-Quentin. Mais si vous n’avez pas la possibilitĂ© d’en acheter, peut-ĂȘtre voulez-vous façonner vous mĂȘme ces petits-jĂ©sus en blĂ© ? Voici la recette du livre “Mes recettes Picardes” de Christine Bonneton :

Ingrédients :

☕ 1 tasse de cafĂ© Ă  la chicorĂ©e sucrĂ©e

đŸ„› Âœ litre de lait

🧈 250 g de beurre

đŸ„„ 8 cuillerĂ©es Ă  soupe de sucre

đŸ„„ 1 cuillerĂ©e Ă  cafĂ© de vergeoise brune

đŸ„š 8 Ɠufs entiers

🧂 une pincĂ©e de sel

🍞 2 carrĂ©s de levure de boulanger

đŸ„„ 1,5 kg de farine

Instructions :

Faire chauffer le lait avec le beurre et le sucre. Dissoudre la levure avec la vergeoise et une goutte de lait. Faire une fontaine dans la farine, incorporer la levure, puis le lait mĂ©langĂ© au beurre et les Ɠufs battus. Il faut que la pĂąte ne soit pas trop molle afin de pouvoir par la suite lui donner la forme d’un nourrisson. Rajouter de la farine en cas de besoin.

Faire lever durant deux heures. Façonner les cugnots Ă  la main : former 4 coins Ă  la brioche. Laisser lever une deuxiĂšme fois sur une plaque de four graissĂ©e ou avec un papier cuisson. MĂ©langer un jaune d’Ɠuf avec de la poudre de cafĂ© ou chicorĂ©e et enduire les cugnots avec un pinceau.

Faire cuire au four à thermostat 6 (180 °C) pendant 15 / 20 minutes.

Les brioches de noël en Europe

La coutume de manger de la brioche au moment du réveillon est trÚs répandue en Europe. Faisons un petit tour de toutes ces traditions gourmandes : que ce soit la pompe à huile en Provence, le pannetone aux fruits confits en Italie, le Kouglof aux raisins secs macérés dans du rhum en Alsace, nous ne sommes pas les seuls à déguster de la brioche à Noël.

En Autriche, en SlovĂ©nie et en Slovaquie, on mange de la potica. Au Danemark et en Estonie, du Kringle. Et si vous ĂȘtes de passage dans nos hĂ©bergements insolites pour un sĂ©jour de NoĂ«l original, vous aurez sans doute le plaisir de dĂ©guster dans nos petits-dĂ©jeuners des petits cugnots. Si cela vous plait, courrez Ă  Saint-Quentin dans la Boulangerie Dudebout y acheter un gros cugnot, Ă  ramener Ă  la maison !

Lire aussi :

Camille_La Maison de l'Ominon-hébergements-insolites
Camille

Bonjour, je suis Camille de La Maison de l’Omignon ! Je rĂ©dige des articles sur le blog Les Carnets de l’Omignon. Vous pourrez y dĂ©couvrir nos bonnes adresses en Picardie/Hauts-de-France, trouver des idĂ©es d’Ă©vasion, des conseils bien-ĂȘtre et des recettes locales.

Click here to subscribe
Comments are closed.