La Maison de l'Omignon

La Maison de l'Omignon

La Maison de l'Omignon

Saint-Jean-aux-Bois : un village plein de charme dans l'Oise

La Maison de l'Omignon

La Maison de l'Omignon

La Maison de l'Omignon

Voici un village qui ne manque pas de charme : Saint-Jean-aux-bois, ayant inspiré la fameuse chanson « Mon amant de Saint-Jean ». Ses habitants ont un drôle de nom : ils se prénomment les Solitaires. Sont-ils des ermites complètement reculés dans un village bien gardé à l’abri du tumulte du monde ? On pourrait bien le croire ! En 1794 sous la Révolution française, le village prend le doux nom de la Solitude. Une porte fortifiée, une abbaye, un vieux chêne présumé âgé d’au moins 750 ans, de jolies ruelles en fleurs… L’endroit est tout indiqué pour une sortie nature avec les enfants ou une promenade bucolique en amoureux hors des sentiers battus. Suivez le guide !

Notre circuit et promenade à Saint-Jean-aux-bois

Vous pouvez commencez la balade en garant votre voiture rue du couvent.

L’impressionnante porte fortifiée

Le village forestier, au coeur de la forêt de Compiègne, a été fondé au Xème siècle. Il compte aujourd’hui environ 300 habitants. Pénétrez à pieds par la vieille porte, empruntez le pont de pierre construit au XVIIème siècle à la place du pont levis de bois et passez entre les deux petites tours de garde. C’est le début d’une promenade bucolique.

pont-levis-saint-jean-aux-bois

La rue des abbesses, où admirer les maisons fleuries

À droite après être passé sous le pont levis, la rue des abbesses est pleine de promesses : de petites maisons aux volets peints, jadis habitées par les bûcherons de génération en génération. C’est suite au pillage de l’abbaye en 1652 que le prieur décide d’ouvrir les portes aux premiers villageois, moyennant finance. Il est alors possible de renflouer les caisses du prieuré, dans une situation économique difficile. Les maisons de pierre sont construites en cercle autour de la cour.

saint-jean-aux-bois-oise

Cette ruelle paisible aux petits jardins soignés donne le ton de la visite dans le calme d’une journée d’été. Il y a de quoi tomber sous le charme de cette vue pittoresque.

L’abbaye et forteresse de Saint-Jean-aux-Bois, où admirer les lueurs des vitraux

C’est le coeur du village : une abbatiale bénédictine édifiée il y a 800 ans dans une enceinte fortifiée et protégée par deux ruisseaux. Longtemps, le village a vécu sous la protection de cette enceinte. Subsiste aujourd’hui l’église ainsi que la salle capitulaire . L’église possède un remarquable orgue et il s’y joue de nombreux concerts. La salle capitulaire du XIIe siècle servait aux Bénédictines pour se réunir.

saint-jean-aux-bois-abbaye

 

La salle capitulaire

Le village a séduit le peintre Maurice Utrillo qui a peint de nombreux tableaux dont un où l’abbatiale est immortalisée.

 

Peinture de Maurice Utrillo

L’arboretum et les jeux près de l’abbatiale, pour s’informer sur les arbres et laisser jouer les enfants

Dans cet agréable jardin végétal où sont présentées les différentes espèces d’arbres de la forêt, une pause éducative et ludique sera bienvenue avec les enfants. À l’ombre de la magnifique abbatiale, un jardin botanique a été conçu comme un espace paysager. L’arboretum d’1,4 hectare est un lieu unique. Respirez les senteurs des tanins, essayez-vous à la reconnaissance des essences forestières et des traces d’animaux, ou écoutez les tonalités des différentes essences de bois. Étonnant !

saint-jean-aux-bois-arboretum

 

Le lavoir, pour faire une pause à l’ombre

 

Faites une petite pause fraîcheur au lavoir. Une halte de courte durée avant de reprendre votre visite du village forestier.

 

lavoir-saint-jean-aux-bois

 

 

Le chêne de 800 ans d’âge, pour saluer un vieil ancêtre

 

Terminez par le plus spectaculaire. En pleine forêt, c’est un ancêtre qui vaut le coup d’aller saluer : le plus vieux chêne de la forêt de Compiègne ! En effet, les moines de l’abbaye de Saint-Jean l’auraient planté sous le règne de Saint Louis. Il a donc fêté au moins 750 anniversaires, un vrai doyen. Il fait 8 mètres de circonférence et domine le lieu du haut de ses 25 mètres. Malheureusement, suite à un allumage de nid de guêpe en 1970, le chêne a souffert. Mais il est toujours debout !

 

 

 

Le vieux chêne de Saint-Jean-aux-Bois

 

 

En pleine forêt de Compiègne dans l’Oise

 

 

Où se restaurer à Saint-Jean-aux-bois ?

 

Petit-budget : pîque-niquer à l’étang Sainte-Périne

 

L’Étang Sainte-Périne est particulièrement bucolique, propice à un pique-nique champêtre surtout les jours de grandes chaleurs. Il est situé à côté du village de Saint-Jean-aux-bois, au sud du village de la Brévière. Les grands arbres qui le bordent vous apporteront une fraîcheur bien agréable. Une option idéale si vous visitez Saint-Jean-aux-bois et la forêt de Compiègne en famille.

 

 

 

Pour en mettre plein la vue : l’auberge de la bonne idée à Saint-Jean-au-bois

 

Faites vous plaisir en dégustant la cuisine gastronomique du chef Sébastien Tantot à l’Auberge de la Bonne Idée, une étoile au guide michelin. Le lieu est idéal si vous êtes de passage pour une sortie en amoureux. Le menu du midi « Les solitaires » servi le mercredi, le jeudi et le vendredi est à 58 €. Autres menus à 89€ et 175€.

 

 

 

En bref, une balade à Saint-Jean-aux-bois, dans le village de la Solitude

 

Ce village vaut sans nul doute sa place dans le palmarès des plus beaux villages de Picardie et de l’Oise, n’est-ce pas ? Même s’il n’a pas obtenu le label, il a tout pour plaire. Nous vous souhaitons une agréable balade, en amoureux, en famille ou… en « solitaire » ! Et pourquoi pas, en fredonnant l’air :

 

 

« Comment ne pas perdre la tête
Serré par des bras audacieux
Car l’on croit toujours
Aux doux mots d’amour
Quand ils sont dits avec les yeux

Elle qui l’aimait tant,
Elle le trouvait le plus beau de Saint Jean »

Chanson « Mon amant de Saint-Jean »

 

 

Et pour continuer la visite de la région, vous pouvez découvrir Pierrefonds ou Vieux-Moulin !

 

 

 

 

 

Camille_La Maison de l'Ominon-hébergements-insolites

 

Camille

 

 

 

Bonjour, je suis Camille de La Maison de l’Omignon ! Je rédige des articles sur le blog Les Carnets de l’Omignon. Vous pourrez y découvrir nos bonnes adresses en Picardie/Hauts-de-France, trouver des idées d’évasion, des conseils bien-être et des recettes locales.

 

 

 

 

Click here to subscribe