Croyez-vous qu’une utopie puisse se réaliser ? Venez découvrir la passionnante histoire du Familistère de Guise, celle d’un ouvrier devenu chef d’entreprise et qui avait décidé de bien loger ses employés, il y a plus de 150 ans.  Un pari fou et une véritable utopie réalisée que nous vous conseillons vivement de visiter pendant votre séjour insolite. Le familistère de Guise se situe à 40 minutes de La Maison de l’Omignon : un incontournable à visiter dans l’Aisne en Picardie !

L’histoire étonnante et novatrice du Familistère de Guise

Qu’est-ce-que le Familistère de Guise ?

Le Familistère de Guise est un projet utopique né d’un industriel avant-gardiste, Jean-Baptiste André Godin. Créateur de la société des poêles en fonte Godin, il était passionné par le concept d’expérience sociale Phalanstère, imaginé par le philosophe Charles Fourier. Il réalise l’idée insolite de construire un ensemble de bâtiments réservés à ses employés et à leurs familles regroupant une usine, des habitats mais aussi une école, des magasins, un théâtre, une piscine… Ce projet révolutionnaire, aux antipodes de la société capitaliste émergente, était de réaliser un palais social sous forme de “cité ouvrière” offrant aux habitants une vie épanouissante et tranquille. En 1859, Jean-Baptiste Godin, se lance dans la construction du familistère, son « Versailles du peuple ».

Réaliser une utopie : la vie au Familistère de Guise

Le Familistère de Guise est divisé en plusieurs bâtiments, tous très bien pensés pour le confort et le bon fonctionnement de la vie quotidienne des habitants. De son architecture jusqu’à son organisation et son optimisation des lieux, tout a été réfléchi et analysé de façon à ce que l’habitat collectif soit des plus agréables possible. Lors de votre visite vous pourrez d’ailleurs observer les différents logements qui s’y trouvent grâce à des reconstitutions d’appartements tels qu’ils étaient à l’époque.

Le familistère… c’est le palais social de l’avenir.

Jean-baptiste godin

À l’origine, l’idée est que les ouvriers doivent pouvoir accéder à la redistribution des richesses produites. C’est ce que Jean-Baptiste Godin évoque dans son concept des “Équivalents de la richesse”. Ces “Équivalents de la richesse” sont pour lui des éléments de première nécessité, d’un côté l’air pur, la lumière et l’espace libre, de l’autre la propreté, la salubrité et l’hygiène et, enfin, la subsistance et le vêtement. Lors de votre visite vous pourrez d’ailleurs observer les différents logements qui s’y trouvent grâce à des reconstitutions d’appartements tels qu’ils étaient à l’époque. Aussi, ce projet utopique ne s’arrête pas là puisque l’Association Coopérative du Capital et du Travail (ACCT), c’est-à-dire la société du Familistère de Guise Godin & Cie, fait du Familistère et de ses usines la propriété collective de ses travailleurs.

Découvrez la riche histoire des bâtiments et jardins du Familistère de Guise

La statue de Godin sur la place du Familistère

statue-de-jean-baptiste-godin-familistere

Cette statue de Jean-Baptiste André Godin, plus grande que nature, a été inaugurée en 1889. Elle est élevée sur un haut piédestal et se situe en plein centre de la place. D’une certaine manière, c’est le fondateur qui vous accueille au sein de son familistère. Elle fut malheureusement envoyée à la fonte par l’armée allemande en 1918 mais une réplique en plâtre a été réalisée et restituée en 1922. Depuis 1991, la place et la statue sont classées parmi les monuments historiques.

Le pavillon central

pavillon-central-familistere-guise-utopie-realisee

Le Pavillon central du Familistère de Guise est le bâtiment principal, le plus iconique. C’est ce bâtiment que vous pourrez visiter en premier juste après le théâtre. Le pavillon central regroupe le musée et les expositions qui feront de votre visite un retour dans le passé de ce lieu utopique.

Vous pourrez y voir la Cour sonore qui était une cour commune dans laquelle les enfants pouvaient jouer et où les habitants se retrouvaient. Cet endroit est aussi le lieu de fête lors des divers évènements de l’époque et même encore aujourd’hui. On accède depuis le pavillon central aux scènes d’intérieurs des appartements d’époque.

Découvrez la construction du Familistère ainsi que le travail de Monsieur Godin avec toutes sortes de poêles en fonte.

Le Pavillon central est toujours habité et on y ressent une forme de bien-être général.

le pavillon central
Le pavillon central à l’époque du familistère

L’appartement de Godin

L’appartement de Jean-Baptiste Godin est un incontournable de la visite.
Au Familistère de Guise il n’y a pas de maison du “patron”, le créateur loge avec ses ouvriers. La visite se fait dans l’aile gauche qui est consacrée à Monsieur Godin. Le rez-de-chaussée retrace toute sa vie et ses ambitions tant-dis que le premier étage est son appartement. Ce logement était habité par Godin et sa femme, Marie Moret. C’est un grand appartement aux allures bourgeoises dont la plupart des meubles, décorations et moulures datent de leur époque. Dans le hall d’entrée de l’appartement vous pourrez y trouver un plan qui indique les différentes pièces qui le composent.


Le théâtre

Le théâtre du Familistère est un autre lieu incontournable. En effet, l’accès à la culture est essentiel pour Godin, elle fait partie intégrante des équivalents de la richesse. Un guide local peut vous présenter dans le théâtre l’histoire du Familistère de Guise. Nous vous conseillons donc de commencer la visite par le théâtre !
Il a été inauguré en 1870 et il est toujours utilisé aujourd’hui en salle de spectacle, que ce soit pour les habitants de la région ou bien d’ailleurs. La salle en forme de U est construite en bois sur une structure en fonte de fer. Elle a une décoration très sobre et élégante et possède trois niveaux de balcons.
À l’époque, Godin y organisait des conférences à l’intention de ses travailleurs et des habitants du Familistère. Les groupes de théâtre et de musique venaient aussi s’y produire.

La buanderie – Piscine

La notion des équivalents de la richesse de Godin comprend aussi l’accès à l’hygiène. À cette époque, c’était une avancée sociale considérable que d’avoir un accès à l’eau facilité. Et Godin pense à tout : la piscine est à fond réglable pour apprendre à nager aux enfants !


Les jardins

Flânez dans les deux grands jardins du familistère : le jardin historique créé en 1856 sur la rive droite de l’Oise et le jardin contemporain de la presqu’île. L’accès aux jardins est entièrement libre. N’oubliez pas d’aller vous y promener pendant votre visite !

Organisez votre visite du Familistère


Horaires du Familistère de Guise

Le Familistère est ouvert de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h45. Il vous faudra un minimum de 3h sur site si vous voulez tout découvrir des secrets qui l’habite. Vous pourrez prendre vos billets directement sur place à l’accueil du Familistère. 

On vous y indiquera également les horaires du théâtre ainsi que des présentations de 20 minutes du Palais Social. Les visites guidées du Familistère se font de 10h30 à 15h00 tous les jours. Nous vous conseillons vivement de réserver vos places pour y assister car le nombre de places est limité.

Tarifs

Le prix du billet en visite libre individuel est de 9€ plein tarif et 6€ en tarif réduit (sur présentation d’un justificatif pour les étudiants, les 10-18 ans, les demandeurs d’emploi et les personnes à besoins spécifiques.

Pour les visites guidées le plein tarif est de 11€ et le tarif réduit de 8€ également sur présentation d’un justificatif.

Les billets sont gratuits pour les moins de 10 ans, carte presse, carte ICOM.

Il y a aussi des tarifs de groupes en visite libre, habituellement limité à 50 personnes mais compte tenu de la situation sanitaire vous pourrez vous déplacer par groupe de 10 maximum. Pour les tarifs et plus d’info, consultez le site internet du Familistère.

Où et comment se restaurer à proximité du Familistère de Guise ?

En face du Familistère se trouve la Buvette des Économats qui vous accueillera tous les jours d’ouverture du musée de 11h00 à 17h30. Munis d’une terrasse couverte et de grandes tables, vous pourrez passer un moment convivial. Des plats chauds sont servis jusqu’à 15h00 et les boissons jusqu’à 17h00, sur place ou à emporter.

Le familistère, une utopie qui continue

Fidèle au fondateur, le familistère continue l’utopie, d’une autre manière. Depuis 2020, une grande réflexion est en cours pour réinventer le patrimoine. Le projet du familistère campus est de rajouter un établissement hôtelier et d’en faire un « lieu d’éducation et de formation pour tous, un lieu de débats et d’expérimentation de solutions sociales, économiques ou environnementales pour une société équitable« . Ce projet reprend les valeurs de d’équité et d’éducation pour tous chères à Jean-Baptiste Godin. Affaire à suivre !

Lire aussi :

Click here to subscribe
Léa

Léa est restée 2 mois en stage à La Maison de l’Omignon. Suivez-la dans ses visites de la région Hauts-de-France !

Comments are closed.